Recherche

Syndication

  • Flux RSS des articles

Recommander

Xing Yi

Mardi 8 mars 2011 2 08 /03 /Mars /2011 18:00

 





Par haze - Publié dans : Xing Yi
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 16 février 2011 3 16 /02 /Fév /2011 18:00

 

Par haze - Publié dans : Xing Yi
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 19 octobre 2010 2 19 /10 /Oct /2010 18:00
une petite démo en toute décontraction


Par haze - Publié dans : Xing Yi
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 15 juin 2009 1 15 /06 /Juin /2009 23:07
Voici le cinquième poing, Beng Quan (poing traversant - en anglais c'est "crossing fist")  traité dans le livre de Sun Lu Tang. Pour rappel c'est traduit de l'anglais.



 

L'étude de Heng Quan


Heng Quan correspond à l'élément terre et est l'accumulation de Qi. Il est en correspondance avec la rate et correspond au poing qui traverse en boxe. Sa forme est ronde et sa propriété est la solidité. Quand son Qi est doux, la rate et l'estomac sont bien; quand il est mauvais, la rate et l'estomac deviennent faibles et par conséquent les cinq viscères perdent leurs harmonies. Quand la boxe est sans heurt, les organes internes sont en harmonie; quand il est impur le Qi interne est tendu. L Qi interne tendu cause la perte du centre qui conduit à une prise de panique de tout le corps. Ainsi toutes les formes perdent leurs allures. Le Qi doit être rond et la force doit être fluide. Toutes choses naissent de la terre. Ce qui est appelé Heng Quan est comme une balle et est en correspondance avec la terre. Les vieux maîtres disent que la foi dans les principes est juste comme la rate dans le corps et Heng Quand en boxe. Une personne sans foi échouera en toute chose. Une personne avec la rate blessé perd l'harmonie des cinq viscères. Quand Heng Quan cesse d'être fluide, toutes les formes perdent leur aspect. Ici les différentes phrases ont les même principes. Heng Quan est le mouvement important en Xing Yi. Les pratiquants doivent y faire attention.



Par haze - Publié dans : Xing Yi
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 8 juin 2009 1 08 /06 /Juin /2009 18:00
La quatrième  technique du livre du Sun Lu Tang sur le Xing Yi est le Pao Quan (le poing canon).



L'étude du Pao Quan : Principe général


Pao Quan qui est en correspondance avec le feu, est l'ouverture et la fermeture du Qi. c'est comme une carapace issue d'un canon et qui est le plus intense dans le style le plus vigoureux. Dans le corps cela correspond au coeur. En boxe, c'est pilonner. C'est pourquoi on dit que le pao quan est comme un canon et correspond au feu. Quand son Qi est doux, il rend le coeur agile et adroit. Quand son Qi est mauvais, il rend le coeur confus et ignorant. Quand la boxe est douce, le corps est bien. Quand la boxe est mauvaise il fait que les quatre membres perdent leur coordination. Ce point doit être étudié attentivement par les pratiquants

 



Par haze - Publié dans : Xing Yi
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Derniers Commentaires

Images Aléatoires

  • page7
  • Image2
  • hvnpage3.jpg
  • medecine.jpg
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés