Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'oeil d'haze
  • : Bienvenue dans ma sphere sur les arts martiaux. c'est totalement subjectif et c'est sans aucun prétention
  • Contact

Recherche

20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 00:31

On poursuit avec la perception du Wing Chu par un destrois plus anciens élèvs de Yip MAn.

l'article suivant de Chu Shong Tin est sur Chum Kiu la seconde forme du Wing Chun de Hong Kong

J'ai traduit "two way force" par force "bidirectionnelle". Mais il y a sans doute une meilleure traduction.


vidéo : la forme exécuté par Chu Shong Tin



Chum Kiu

Chu Shong Tin


Littéralement, Chum Kiu est la méthode de traiter les poignets de l’adversaire une fois en contact. En d’autres termes, Chum Kiu est une forme applicable au combat. Si on étudie attentivement la théorie de Chum Kiu, On trouvera qu’il recherche le summum de la perfection.

 

Chum Kiu utilise le poids du corps comme source d’énergie et combine les mouvements de Siu Nim Tao pour savoir déployer une force dans différentes directions. Le résultat est que l’adversaire trouvera qu’il lui sera difficile pour s’opposer à ce type de mouvement en raison du fait que son centre de gravité aura été affecté. Il sera ainsi facilement surclasser. Ainsi votre chance de vaincre en combat n’en sera qu’augmentée.

 

La théorie de Chum Kiu peut être regroupée comme suit :

1. L’application d’une force “bidirectionnelle”;

2. utiliser le centre du corps comme source d’énergie;

3. Utiliser l’intention pour contrôler le mouvement du corps;

4. Utiliser simultanément des mouvements d’attaque et de défense.


1.      L’application d’une force “bidirectionelle”

 

La majorité des mouvements dans Chum Kiu est pour appliquer la force qui se déplace dans deux différentes directions pour contacter les poignets de l’adversaire. Bien que cela soit appelé la “force bidirectionnelle”, si on analyse plus en détail on trouverait que l’application de la force se fait plus que dans deux directions.

 

La position qui pivote de Chum Kiu est un pivot dans deux dimensions, c’est à dire sur un plan. Quand la position qui pivote est combinée simultanément avec l’emploi du Tau Sau, Bong Sau et Fook Sau du Siu Nim Tau, l’effet de chaque mouvement de chum kiu est une force qui va dans deux directions. Ainsi, il sera difficile pour l’adversaire de faire face à ce type de mouvement.

 

J’étais invité pour faire un séminaire en Hollande en 1994 dans lequel je démontrais la “force bidirectionnelle” de Chum Kiu. Durant la démonstration, j’ai lutté contre un jeune et immense noir qui pouvait facilement soulever 250 kg. A ce moment, je ne pesais que 60 kg. Comme il y avait un grande différence de poids, mon succès grâce à l’emploi de Chum Kiu obtint des cris de triomphe de toutes les personnes présent à ce moment.

 

La raison pour laquelle la “force bidirectionnelle” est difficile à gérer est très simple. Supposons que l’on puisse soulever un objet de 50 kg. Mais si une personne vous pousse avec une force de 20kg sur le côté pendant que vous soulevez un poids de 30kg alors vous trouverez qu’il est très difficile de résister à la poussée et vous perdriez même votre équilibre et vous tomberiez.

 
2.      Utiliser le centre du corps comme source d’énergie


En faisant Chum Kiu, on doit utiliser le centre du corps comme source d’énergie. L’objectif est de maintenir le poids du corps comme un tout et alors chaque mouvement contiendrait le poids de tout le corps. Quand l’adversaire est en contact avec n’importe quelle partie de votre corps, il devra alors subir une attaque de la totalité du poids de votre corps.


3.      Utiliser l’intention pour contrôler les mouvements du corps.

 

L’objectif de l’utilisation de l’intention est de générer tout le poids du corps sans utiliser une quelconque force musculaire. Alors, chaque mouvement que vous utiliserez contiendra le poids de tout le corps.


4.      Utiliser simultanément des mouvements d’attaque et de défense

 

Faire Chum Kiu c’est entrer dans l’étape du contact physique avec l’adversaire. Cela signifie que Chum Kiu est la forme qui comprend les techniques de combat. Ainsi, chaque mouvement de Chum Kiu contient une structure commune qui va pour l’attaque ou la défense. Ayant en la particularité du Wing Chun (c’est à dire ne pas perdre d’énergie), chaque mouvement contient une structure scientifique pour le combat, permettant les capacités au combat de se révéler quand on fait face à un adversaire.

 

Mon opinion est qu’il est difficile de décrire par écrit les techniques de combat de Chum Kiu. Le meilleur moyen est de les comprendre à travers des démonstrations et de la pratique. Si je dois mettre toutes les techniques de Chum Kiu par écrit, l’article aura une telle profondeur qua la personne qui le lirait le trouverait difficile à comprendre et cela apporterait beaucoup de confusion.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by haze - dans wing chun
commenter cet article

commentaires